Quote Originally Posted by Louis Morin View Post
Pas d'accord du tout ! Il est vrai que cette séquence précise de 28 parties d'affilée sans nulle a moins de 1% de chances de se produire, mais un joueur qui a joué 364 parties de tournoi a 337 séquences possibles de 28 parties d'affilée. Qu'il y ait au moins une de ces 337 séquences qui soit sans partie nulle est en réalité extrêmement probable.
Je sais pas trop si on peut faire le calcul aussi directement, par contre? Chaque nulle 'brise' la séquence, donc il n'y a pas 337 séquences possibles? Il faut bien répartir mon 15-20% de parties nulles sur les 364 parties. Mais je suis loin d'être un expert en probabilités.

Par contre, je suis d'accord qu'à 20% de nulles, tôt ou tard une séquence de 30 parties sans nulle finira par arriver à un des nombreux experts qui jouent aux échecs au Québec.